UNE ANIMATION INÉDITE !

Places des savoir faire.JPG

Créées pour la première fois cette année et situées au cœur des villages et des pavillons français et internationaux, ces Places vous ont permis de découvrir les savoir-faire des différents métiers présents sur le salon et d’imaginer des solutions auxquelles vous n’auriez, sans elles, jamais pensé… Elles étaient aussi des points d’échanges et de présentation dynamiques grâce notamment au soutien des différents partenaires, syndicats, fédérations et collectifs français et étrangers.

Le grand 8 des savoir-faire

En tout, ce sont 8 places des savoir-faire qui étaient disséminées à travers tout le salon, 6 d’entre elles au centre des villages secteurs - électrotechnologies, traitements de surface, transformation des plastiques, forge-fonderie, mise en forme des métaux, et usinage et machines spéciales, les 2 autres dans les participations régionales et internationales.

L’idiome du village

3156©FOUCHAMUYARD.JPG

Implantée au cœur des secteurs clés du MIDEST, et plus particulièrement des villages métiers, chaque place constituait un véritable idiome pour chacun d’eux.

  • Place des Savoir-Faire Transformation des Plastiques (1F40) : organisée avec PLASTIOUEST, elle mettait en avant la Smart Plasturgie - ou Plasturgie 4.0 - à travers plusieurs animations, et en particulier la présentation de la chaîne de valeur de la réalisation d’un nouveau produit, de sa conception à sa mise en production. Cette démonstration a mis en avant la relation établie entre le concepteur du produit de grande diffusion et son sous-traitant, DORIER PLAST, associé à toutes les phases du projet à la suite d’une rencontre sur MIDEST 2016. Cette place accueillait aussi des séances de pitchs.
  • Place des Savoir-Faire Electrotechnologies (1J31) : en partenariat avec le Syndicat National des Entreprise de Sous-traitance Electronique, la licence professionnelle PASTEL du Campus Esprit de Redon et les fournisseurs leaders de la filière électronique - elle comprenait une ligne de fabrication de cartes électroniques de test de réglage de machine pilotée par des jeunes en formation, un mini-atelier de présentation de la filière, ainsi qu’un espace de pitchs pour faciliter les échanges et la mise en relation…
  • Place des Savoir-Faire Traitements des Matériaux (2N43): elle incluait une démonstration du travail des formulateurs pour traiter des matériaux selon des procédés chimiques qui permettent de réaliser notamment des traitements particuliers - doré, argenté, anti corrosion…. Des produits finis dans le domaine du sport mettaient en valeur l’apport des traitements de surface dans la recherche de la performance à travers un parcours associant les techniques utilisées et les résultats obtenus sur les produits finis. Cette animation organisée en partenariat avec le Syndicat des Traitements des matériaux, l’UITS, comprenait aussi une zone de pitchs et d’échanges.
  • Place des Savoir-Faire Mise en forme des Métaux (1B140) : élaborée conjointement avec le FIMMEF, c’etait un lieu vivant avec une presse en fonctionnement accompagnée de pièces représentatives de ces métiers.
  • Place des savoir-faire Usinage et Machines spéciales (1B90) : avec le concours de l’AMICS-E&PI, elle regroupait des exemples de réalisations (machines spéciales) illustrant le Savoir-Faire des adhérents de ce partenaire accompagnées de produit finis. Vous avez pu y découvrir la démarche originale d’un sous-traitant ayant développé sur la base de ses compétences techniques, un produit fini spécifique : un chariot mobile adaptable à la demande et pouvant déplacer très facilement des charges lourdes permettant d’économiser, par exemple la construction d’un pont roulant. Cet espace bénéficiait, également, de prises de paroles d’experts en fabrication additive.
  • Place des Savoir-Faire Forge-Fonderie (1F100) : avec le CTIF, cette place mettait en avant des pièces spectaculaires de forge et de fonderie.
  • Place des Savoir-Faire régionaux (2V80) : en partenariat avec les différentes CCI présentes sur le MIDEST, elle mettait l’accent sur les nouvelles stratégies de sous-traitance telles que le travail en grappes à l’initiative de grands donneurs d’ordres, la réunion de plusieurs prestataires complémentaires pour attaquer de nouveaux marchés. Le Cetim y montrait également de quelle façon, en collaborant avec les régions, ils accélèrent ensemble la transformation technologique des PME.
  • Place des Savoir-Faire internationaux (3C32) : fruit d’un travail commun avec les agents et exposants internationaux, cette place reflètait les stratégies d’alliance en cours actuellement entre les entreprises à travers tout le continent.

3134©FOUCHAMUYARD.JPG

3129©FOUCHAMUYARD.JPG

3087©FOUCHAMUYARD.JPG

Partager cette page :

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales